Ta première fiche de rémunération

Tu reçois EN-FIN (!) ton premier salaire sur ton compte bancaire. Tu penses sans doute déjà depuis un moment à ce que tu vas acheter avec cette coquette somme d’argent, c’est bien normal ! 

Chaque mois, tu reçois également une fiche de salaire avant le paiement du salaire. Mais as-tu déjà jeté un coup d’œil aux petites lettres ? Sais-tu ce que ces chiffres et montants signifient au juste ? On te l’accorde, cela ressemble parfois à du chinois pour les nouveaux diplômés. Il est cependant important de comprendre les différents composants de ton salaire.

Voici un petit mot d’explication :

Le salaire brut

Commençons par le commencement, ton salaire brut ou le salaire que tu as contractuellement convenu avec ton employeur pendant un entretien d’embauche. Il s’agit du montant total de ton salaire avant les retenues fiscales et sociales. 

Votre salaire brut ne comprend pas seulement la rémunération que vous recevez pour les heures travaillées, mais également les jours fériés, les jours fériés et tout autre absentéisme rémunéré. Si vous faites des heures supplémentaires, recevez des avantages en nature, recevez des primes ou des bonus, vous les trouverez ici.

La contribution à la sécurité sociale

Hélas, ton salaire brut n’est pas le montant qui apparaît sur ton compte en banque. Une cotisation d’employé est retenue de ton salaire brut pour l'Office national de sécurité sociale (ONSS). Cet argent est utilisé pour payer les pensions, les allocations de chômage, les indemnités de maladie, les allocations familiales, etc.

La contribution est la même pour tout le monde et conformément à la loi : 13,07 % du salaire brut. Le montant restant correspond à ton revenu imposable. Le terme « bonus à l’emploi » figure sur ta fiche de rémunération. Dans ce cas, tu paies une contribution de sécurité sociale moindre et il te reste un avantage en salaire net. Plus le salaire est élevé, plus le bonus à l’emploi est faible.

Le salaire imposable

Étape suivante : le salaire imposable ou le salaire brut dont est déduite la cotisation de sécurité sociale et auquel est ajoutée toute partie de salaire exonérée d’ONSS, comme un abonnement social, un double pécule de vacances et un pécule complémentaire, un salaire garanti en cas de maladie ou d'accident de travail, etc.

Le précompte professionnel

Sur l’ensemble du salaire imposable, un précompte professionnel est encore retenu. Le montant exact du précompte professionnel dépend d'un certain nombre de facteurs tels que le montant de la rémunération que tu perçois, ton état civil ou encore ta situation familiale. 

Attention, le précompte professionnel n’est qu’une avance sur tes impôts. Le solde définitif est calculé plus tard sur la base de ta déclaration fiscale. Tu as trop payé de manière anticipée ? Dans ce cas, le fisc te rembourse !

Le salaire net

On y est ! Le salaire net est le montant qu’il te reste après déduction de la cotisation à l’ONSS et du précompte professionnel. À ce montant peuvent être ajoutés les montants qui ne sont pas soumis à la sécurité sociale et au précompte professionnel, comme un abonnement social ou un remboursement de frais par ton employeur. 

Malheureusement, le montant qui apparaîtra sur ton compte en banque sera moins élevé parce que ton employeur doit encore effectuer certains prélèvements obligatoires ou des corrections éventuelles. Les chèques repas requièrent par exemple une contribution minimum de 1,09 euros par chèque reçu, et les avantages tels que l'utilisation d'un ordinateur portable, d'un téléphone mobile ou d'une voiture de société sont déduits de ton salaire. Tu souhaites en savoir plus sur les salaires ? Consulte le site Internet du Service public fédéral emploi.